Sport et grossesse : comment garder la forme en étant enceinte ?

La grossesse n’est pas une raison de rester sédentaire et inapte, surtout si la femme est bien portante. De ce fait, si un médecin vous en donne le droit ou parce que vous n’avez aucun souci de santé, une femme enceinte peut également pratiquer du sport pour pouvoir garder la forme et bien affronter le jour « j ». Alors, comment faire ?

Ce qu’il faut savoir autour du sujet de la grossesse et du sport

Pratiquer un sport lorsqu’on est enceinte n’est pas déconseillé si la grossesse se porte bien, c’est à dire, si elle est sans complication ni risque et quand l’état général du corps le permet. Mais pour être fixé, il faut quand même l’avis du gynécologue. Pourquoi faire du sport dans ce cas ? C’est une activité physique qui prend soin de la santé, l’organisme et le physique proprement dit, et mentale, car le sport libère de toute angoisse et installe la sérénité s’il est pratiqué régulièrement. De ce fait, il convient tout aussi bien à la femme enceinte d’en pratiquer qu’à une femme normale. Cependant, tous les sports ne sont pas adaptés à une situation de grossesse. En effet, il faut éviter ceux qui peuvent entraîner des chutes, des glissements, des coups, ou qui nécessitent le maintien de l’équilibre comme les sports de glisse. Bref, il est nécessaire de faire attention aux sports qui sont potentiellement dangereux pour votre bébé.

Les sports qu’une femme enceinte peut pratiquer

Vue la longue liste des sports à ne pas faire, vous allez certainement vous dire que les sports que peut pratiquer la femme enceinte peuvent se compter sur les doigts. Dans la pratique, le but principal du sport pratiqué est de prendre soin du physique de la maman. Au cours des 9 mois, son corps subit des changements conséquents tels que la déformation du corps, le mal de dos, la prise de poids, etc. Le mental prend également un sacré coup, car c’est une situation qui peut causer de l’angoisse, du stress, de la nervosité due aux hormones, etc. De ce fait, il faut bien qu’elle extériorise. Les sports les plus conseillés sont la natation, la marche, ou le vélo. Le but est de ne pas s’essouffler, mais de travailler surtout la respiration. Cela va aider la mère à surmonter les douleurs des contractions. Pour la relaxation, vous pouvez vous abonner au cours d’aquagym qui est idéal également pour le bébé. On peut aussi se lancer dans la pratique du yoga. Ces derniers vous aideront à combattre cette angoisse constante que ressent une future maman.

Les bienfaits du sport sur la femme enceinte

Les bienfaits de la pratique du sport sur la femme enceinte sont perceptibles surtout au moment de l’accouchement. En effet, le sport permet le travail de la respiration, l’entretien de la musculation, une meilleure circulation sanguine et une endurance cardiaque. Ces effets peuvent être secondaires, car en premier lieu, faire du sport permet de contrôler l’inévitable prise de poids. Mais arrivée à un certain stade, une future maman a également des problèmes de sommeil. Ainsi, elle dormira mieux et donc, se verra moins fatiguée. Sur le plan psychologique, le sport est plus que nécessaire. Il aide à évacuer le stress, à libérer l’esprit, à voir le côté positif des choses et surtout, il prépare le mental à bien affronter le moment de l’accouchement. En d’autres termes, le sport va éloigner la peur constante qu’on peut avoir de l’accouchement. Ce sont des réactions qui sont tout à fait normales, mais qui peuvent être parfaitement surmontées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *