4 étapes pour bien vous échauffer

L’échauffement est une partie très importante avant toute pratique sportive, notamment les sports collectifs. Mais, réalisé à tort, l’échauffement ne conserve pas ses bienfaits sur le corps du sportif. Voici 4 étapes efficaces pour vous échauffer comme il se doit.

Déverrouillez les articulations

Les sportifs sont très souvent sujets de blessures au niveau des articulations comme les poignets, les coudes, les épaules, les genoux et les chevilles. Elles sont soumises à rude épreuve pendant les efforts intenses. Donc, il faut les échauffer davantage. Il faut effectuer, pour chaque articulation, plusieurs séries de rotation. Il faut entrelacer les deux mains et tourner les poignets dans le sens des aiguilles d’une montre, puis dans l’autre. Ensuite, il faut travailler les coudes. Touchez le coude droit avec la main gauche. Tenez le bras au-dessus et en dessous de la main en question. Puis, refaites le même exercice avec l’autre main. Puis, tenez les bras sur les côtés et dessinez de petits cercles avec le bout des mains pour travailler les épaules. Agrandissez les cercles au fur et à mesure des rotations. Après, pliez légèrement vos genoux et laissez-les se toucher. Amenez vos mains sur le devant de vos genoux pour faire de petites rotations dans un sens, puis dans l’autre. Enfin, travaillez vos chevilles en touchant le sol avec la pointe des orteils. Et réalisez des petites rotations dans les deux sens.

Faites monter votre cœur en fréquence

On compare le corps avec une voiture diesel. Il a besoin de temps pour arriver à bonne température. Il ne faut jamais forcer le corps d’un seul coup. Si vous allez faire une course à pied, il faut bien s’échauffer. Donc, effectuez une série de jumping jacks avant d’aller sur le terrain. Serrez les jambes, mettez les bras le long du corps. Sautez en écartant les jambes et en claquant la main au-dessus de la tête. Il faut réaliser plusieurs séries jusqu’à ce vous êtes à bonne température.

Talons-fesses et montées de genoux

Après les articulations et le cœur, il faut échauffer l’ensemble du corps. Effectuez un talon-fesse, c’est-à-dire un rythme dynamique en alternant la partie droite et gauche. Ce qui vous permet de ramener le talon à votre fesse. Ensuite, effectuez une montée de genou. Adoptez toujours un rythme dynamique en alternant la partie gauche et droite. Mais, essayez de lever de façon alternée vos genoux vers la poitrine.

L’épreuve comme échauffement

Commencez immédiatement votre épreuve après l’échauffement sans moment de latence. Le cas échéant, votre échauffement n’aurait servi à rien. L’épreuve elle-même constitue encore une partie d’échauffement. Une fois sur le terrain, n’y allez pas tout de suite à 100%. Prenez le temps de bien vous installer, de prendre vos marques et de trouver votre rythme de croisière. La progressivité est le mot d’ordre pour réussir, quel que soit le sport pratiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *